Idréva Composite Tour de France Voile 2016 Dunkerque

Idréva composite dans la course Acte 1

Le Tour de France à la Voile 2016 est officiellement lancé. Les 24 bateaux en lice vont se confronter pendant presque un mois sur un mélange de parcours côtier et de régates en stade nautique.
Chaque acte sera ouvert par le raid côtier, dont la durée ne devra pas excéder trois
heures. Le parcours sera donc adapté aux conditions de vent et formera une boucle pour un retour au point de départ. Le tracé pourra comporter plusieurs marques intermédiaires choisies de manière à mettre en valeur les points iconiques du littoral.

Le deuxième jour de chaque acte sera dédié à la journée en stade nautique, des régates intenses et spectaculaires ayant lieu au plus près du public. Plusieurs courses de qualification seront lancées entre 11h30 et 15h30. A l’issue de ces qualifications se courra la Super finale. Seuls resteront alors à l’eau les six meilleurs équipages du jour. Une seule et unique manche, qui sera courue entre 15h30 et 16h30, leur permettra de se départager. Le départ des régates en stade nautique s’effectuera sous pavillon noir. Pas le droit à l’erreur, donc : tout bateau qui anticipera le départ sera disqualifié de la manche. Et surtout, les compteurs des six meilleurs équipages de la journée seront remis à zéro au départ de cette Super Finale.

Grâce aux caméras embarquées sur chaque Diam24, vous pourrez suivre le Team Installux Aluminium chaque jour de la maison ou du bureau, dans le live de 15h30 et 16h30 avec l’arrivée du raid côtier ou l’intégralité de la Super finale. Le suivi en direct des raids et des régates sera également assuré via un tracking. France Télévisions, Canal + et L’Equipe 21 sont également partenaires média du Tour. Chaque jour à 11h30, L’Equipe 21 diffusera un 26’ de résumé de la journée de la veille.

Le coup d’envoi du Tour de France à la Voile a donc été donné vendredi 8 juillet à 12h45 devant la plage de Malo-les-bains. La flotte s’est élancée sur un côtier de 39 milles jusqu’à la Belgique, le long des dunes de Flandres. Pas le temps de s’amariner, ce premier parcours côtier s’est révélé musclé : vent d’une vingtaine de nœuds et 1,5m de houle, les garçons ont tiré sur la corde d’entrée de jeu ! Mais cela leur a plutôt réussi. Après un départ moyen, ils arrivent à trouver une très bonne vitesse au portant (vent arrière) et passe 5ème au large de la Belgique. La remontée s’avère un peu plus difficile de part la fatigué engrangée sur le premier bord, des choix tactiques pas toujours bons et d’un léger manque de travail des instructions de course qui pénalise l’équipage ne connaissant pas bien la fin du parcours. Malgré quelques erreurs, le team termine tout de même 7ème sur 24 bateaux, un résultat de très bonne augure pour la suite du Tour.

Samedi 10 juillet, avant la présentation des skippers, les 24 équipages ont profité de la journée pour embarquer des invités, faire découvrir le potentiel des Diam 24 et réviser leurs gammes avant de renouer avec la compétition dimanche. Sous un grand soleil et dans un vent d’une quinzaine de nœuds, les 24 Diam 24 ont répété en conditions réelles les procédures de départ et les enroulés de bouée en stade nautique… la pression en moins : si tout le monde a joué le jeu, ce samedi de course était à coefficient zéro. Les garçons ont donc pu prendre leurs repères sur les petits parcours et terminent 3ème et 1er des deux premières manches. Suite à une casse de l’axe de rotation du mât, ils ont été contraints ensuite d’abandonner la journée, ce qui leur a permis de se reposer en fin de d’après-midi pour être au maximum de leur potentiel le lendemain!

Pour clôturer ce premier acte dunkerquois, c’est une vraie journée en stade nautique qui a eu lieu dimanche 10 juillet. Dans des conditions similaires aux deux jours précédents, le début des manches de qualification a eu lieu à 11h30. Le groupe bleu, dans lequel était Charles, Maxime et Malo a fait 6 manches de qualification. Après une première manche de 8ème, les garçons ont enchaînés les places de 5 et 6ème et réussissent à gagner une manche avec une belle avance. Charles sort « un bilan plutôt positif. On est à l’aise sur les départs mais on commet deux erreurs qui coûtent cher, dont une où l’on prend une pénalité et qui nous fait perdre 3 places. […] La deuxième manche, on l’a gagne, ce qui montre qu’on va plutôt vite et quand on part devant ça reste devant donc on est très contents de ça. […] Prochain objectif, essayer de faire moins d’erreurs et de passer de 5 ou 6 à dans les 3 premiers, ce serait top! » Le team termine finalement 10ème sur 24 bateaux de la journée, ce qui leur permet d’accrocher la 8ème place du classement général à la fin du premier acte.

Une entrée en matière réussit pour le Team Installux Aluminium qui espère continuer sur cette voie et maintenir sa place dans les douze premiers bateaux tout au long du Tour de France à la Voile 2016

2016-12-08T13:18:32+00:00 juillet 13th, 2016|Actualités Idréva|